Download E-books Obama face au pouvoir : Dans les coulisses de la Maison-Blanche PDF

By Guillaume Debré

Four novembre 2008 : Barack Hussein Obama est élu président des Etats-Unis, après une campagne mémorable dont Guillaume Debré avait raconté le détail dans Obama, les secrets and techniques d’une victoire.

Premier Noir à accéder à l. a. Maison-Blanche, il est porteur des espoirs de thousands d’Américains et de supporters dans le monde entier, avides de changement après les deux mandats désastreux de George W. Bush.

Obama lui-même est conscient de cette attente inouïe. Il a une méthode : toujours débattre jusqu’à ce qu’émerge un compromis ; une certitude : sa imaginative and prescient et son implication personnelle suffiront à changer les family internationales.

En quatre ans, il va se heurter à une crise économique majeure, à des lobbies extrêmement puissants et à une radicalisation de los angeles vie politique américaine. remark s’est déroulé ce délicat apprentissage de l’exercice du pouvoir?

Comment Obama, le roi du consensus, a-t-il fait face à l. a. virulente competition des fameuses tea parties ? Quel est in fine son bilan et que peut-il nous apprendre sur son possible moment mandat ?

Guillaume Debré a mené l’enquête dans les coulisses du pouvoir, de los angeles traque victorieuse de Ben weighted down à l. a. gestion de l. a. crise économique, de los angeles réforme houleuse de los angeles santé aux tractations secrètes avec les républicains. On découvre grâce à lui un Obama au quotidien, fascinant d’intelligence mais aussi péchant par inexpérience ou par orgueil à bien des moments.

Dans ce récit étonnant et nourri d’informations de première major, Guillaume Debré raconte remark Barack Obama a douloureusement appris à devenir président.

Show description

Read Online or Download Obama face au pouvoir : Dans les coulisses de la Maison-Blanche PDF

Best American History books

The Complete Idiot's Guide to the Vietnam War

When you are too younger to recollect the Vietnam struggle, this e-book provide you with a entire view of the thirty-year clash, a extra entire tale than you may get on your background textbook. it is going to fulfill the interest of these who need to know extra concerning the background and tradition of the U.S. throughout the sixites and seventies, and it'll supply older readers an impartial reminder in their early life.

How to Lose the Civil War: Military Mistakes of the War Between the States

“Fawcett competitors Jim Dunnigan as a general-audience army analyst. ”
—Publishers Weekly

An specialist on historic army incompetence, invoice Fawcett now bargains an engrossing, fact-filled assortment that sheds gentle at the greatest, dumbest disasters of the America’s bloodiest clash. the way to Lose the Civil conflict is an engaging compendium of battlefield error and strategic error on either side of the road. heritage and armed forces buffs, trivialities fanatics, and scholars of the battle among the States will all be mesmerized by means of this extraordinary number of gaffes and bungles perpetrated by way of fool officials and short-sighted politicians, Union and accomplice alike— released at the a hundred and fiftieth anniversary of the brutal clash that modified the USA perpetually.

The Devil's Chessboard: Allen Dulles, the CIA, and the Rise of America's Secret Government

An explosive, headline-making portrait of Allen Dulles, the fellow who reworked the CIA into the main powerful—and secretive—colossus in Washington, from the founding father of Salon. com and writer of the hot York instances bestseller Brothers. America’s maximum untold tale: the U.S.’ upward push to global dominance below the guile of Allen Welsh Dulles, the longest-serving director of the CIA.

Redefining Equality

The assumption of equality is significant to American civic existence and one of many foundations of our nationwide id. fees of unequal remedy remain voiced national, in either the general public discourse and the courts, but there's no consensus at the which means of equality. Competing perspectives in this subject have erupted right into a cultural clash that looms huge in modern American politics.

Extra resources for Obama face au pouvoir : Dans les coulisses de la Maison-Blanche

Show sample text content

Au-dessus du huge emblème présidentiel brodé sur los angeles moquette couleur crème, Obama assiste au briefing quotidien de los angeles CIA. Plus tôt dans los angeles matinée, les prone de renseignement lui ont remis le President’s day-by-day short, un record best mystery d’une douzaine de pages qui résume les dernières informations et analyses des companies secrets and techniques américains. Il sert à faire connaître au président l’évolution des menaces qui pèsent sur le can pay. Sous invoice Clinton, le rapport faisait une dizaine de pages et contenait beaucoup d’analyses. Sous George W. Bush, il s’était considérablement raccourci : sept pages. L’ancien président républicain préférait écouter les faits plutôt que de les lire. Dans le confort du Bureau ovale, entouré de ses conseillers, le président passe en revue les questions de sécurité nationale. C’est un officier de los angeles CIA qui égrène, presque mécaniquement, les différents sujets – menace terroriste d’Al-Qaïda, derniers renseignements sur le nucléaire iranien, quelques informations utiles sur un chef d’État en visite officielle à Washington ou sur los angeles state of affairs d’un can pay dans lequel Obama doit se rendre. Le président écoute, puis bombarde son interlocuteur de questions. Contrairement à George W. Bush, qui laissait ses poids lourds diriger les débats, Obama est le chef d’orchestre de cette réunion quotidienne, los angeles plus importante de los angeles journée. C’est lui, raconte Antony Blinken, qui donne los angeles parole, consulte et questionne sur les issues de vue qui lui sont présentés. Ancien membre du NSC de invoice Clinton, devenu l’un des plus proches conseillers de Joe Biden, Blinken assiste chaque jour à cette réunion. � Obama écoute de manière très “agressive”, m’explique-t-il. Les questions qu’il pose sont toujours tranchantes. Il va très vite à l’essentiel. Quand on lui répond, on a du mal à savoir ce qu’il pense, mais on despatched qu’il écoute. Chaque fois, il fait le journey des individuals, demande l’avis de tout le monde. Puis il prend sa décision. Et là le débat est clos, ce n’est plus los angeles peine de revenir dessus. Je l’ai vu interrompre ses conseillers d’un ton sec, leur dire : “Ça suffit ! ” Il fonctionne comme cela. Il écoute, il questionne, il décide1. » Le général Jim Jones décrit ces discussions comme très � délibératives, presque académiques ». Obama, m’explique-t-il, n’arrive jamais dans une réunion � en disant : “Voilà ce que je pense sur ce sujet”, automobile pour lui cela changerait los angeles dynamique de los angeles dialogue. Il veut garder une neutralité et une indépendance pendant les débats stratégiques pour ne pas influencer les issues de vue de ses conseillers. Il veut pouvoir prendre sa décision après avoir entendu tous les issues de vue. C’est sa force2 ». Obama travaille d’une manière beaucoup plus organisée que invoice Clinton, se souviennent plusieurs conseillers qui ont servi dans les deux administrations. Avec l’ancien président, les débats internes n’en finissaient pas. Clinton pouvait souvent aborder dix à vingt fois un même sujet. Ses conseillers osaient même revenir à l. a. cost après qu’il eut pris une décision.

Rated 4.79 of 5 – based on 25 votes