Download E-books La Vie, les amours et les aventures de Diogène le cynique surnommé le Socrate fou PDF

By Christoph Martin Wieland

On croyait tout savoir de Diogène le Cynique, c'est-à-dire, presque rien. Hormis les paraphrases de son homonyme Laerce, de Claudius Elienus et de quelques autres. Mais voici qu'un livre vient troubler le jeu. Découvert en 1770 par le grand Christophe Martin Wieland, l'auteur d'Obéron, le Voltaire allemand selon Mme de Staël, dans los angeles bibliothèque d'une abbaye de l'ordre de saint *** et étrangement passé sous silence jusqu'à ce jour par les divers commentateurs et hagiographes de notre philosophe.

C'est que sans doute le mystère lui sied. Les éditions Manucius ont cru devoir porter à los angeles connaissance de l'honnête homme un texte, de l. a. major même de Diogène selon Wieland, (écrit à l. a. craie sur les parois intérieures de son tonneau) qui apporte un éclairage nouveau et décisif sur le Maître de l. a. pensée cynique. Ainsi que quelques inéluctables réparties qui viennent magistralement compléter celles que nous a léguées los angeles tradition.

Diogène visitant Platon aurait dit, après avoir traversé grand nombre d'appartements somptueusement décorés, frappant du pied sur un superbe tapis qui couvrait le plancher : "Je foule aux pieds l'orgueil de Platon ! "Et moi, reprit Platon, j'aperçois l'orgueil de Diogène à travers des trous de son habit"...

Show description

Read Online or Download La Vie, les amours et les aventures de Diogène le cynique surnommé le Socrate fou PDF

Similar Biography books

Flint and Feather: The Life and Times of E. Pauline Johnson, Tekahionwake

A swish biography that was once a number one nationwide bestseller, Flint & Feather confirms Charlotte Gray's place as a grasp biographer, a author with an extraordinary reward for reworking a old personality right into a dwelling, respiring lady who instantly captures our imagination.

In Flint & Feather, Charlotte grey explores the lifetime of this nineteenth-century daughter of a Mohawk leader and English gentlewoman, making a attention-grabbing portrait of a tender lady both at domestic at the level in her "Indian" gown and within the salons of the wealthy and robust. Uncovering Pauline Johnson's complicated and dramatic character, Flint & Feather is studded with triumph and tragedy, secret and romance—a pleasant biography mixing turn-of-the-century Canadian background and the colourful tale of a girl whose unforgettable voice nonetheless echoes over the years.

I'm Hosting as Fast as I Can!: Zen and the Art of Staying Sane in Hollywood

For readers of John O’Hurley’s It’s alright to leave out the mattress at the First bounce and Chelsea Handler’s Are You There, Vodka? It’s Me, Chelsea, daylight hours Emmy-winner Tom Bergeron—host of ABC’s Dancing with the celebrities and America’s Funniest domestic Videos—offers a sequence of funny and inspirational tales on surviving Hollywood, together with behind-the-camera tales with A-list celebrities.

The Intel Trinity: How Robert Noyce, Gordon Moore, and Andy Grove Built the World's Most Important Company

In accordance with extraordinary entry to the corporation’s documents, The Intel Trinity is the 1st complete heritage of Intel Corporation—the crucial corporation of the electronic age— advised during the lives of the 3 most vital figures within the company’s background: Robert Noyce, Gordon Moore, and Andy Grove. usually hailed the “most vital corporation within the world,” Intel continues to be, greater than 4 a long time after its inception, a defining corporation of the worldwide electronic financial system.

The Measure of My Days

Playwright and Jungian analyst Florida Scott-Maxwell explores the original crisis of one's later years: whilst one feels either bring to a halt from the prior and out of step with the current; while the physique rebels at task however the brain turns into extra passionate than ever. Written while Maxwell used to be in her eighties, The degree of My Days bargains a breathtaking imaginative and prescient of the problems that hang-out us all through our lives: the fight to accomplish goodness; find out how to retain individuality in a mass society; and the way to emerge--out of anguish, loss, and limitation--with anything imminent knowledge.

Extra resources for La Vie, les amours et les aventures de Diogène le cynique surnommé le Socrate fou

Show sample text content

J’aperçus parmi les nageurs une personne qui paraissait ne plus avoir assez de strength pour atteindre le rivage. J’eus bientôt quitté mes vêtements : je m’élançai dans l. a. mer, sans songer si j’étais décemment ou non : il s’agissait de sauver los angeles vie à une créature humaine. � C’était donc une femme ? � Oui, et ce n’est pas ma faute. Croyez-moi cependant, si vous le voulez, je n’y pris pas garde. Je l. a. chargeai sur mes épaules, et l’amenai, non sans peine, sur le rivage. l. a. poser sur le sable et s’en aller eût été incivil ; il ne faut jamais faire le bien à demi. Je los angeles portai sur un gazon voisin, garni de quelques buissons. Vous pensez bien que j’eus le temps de remarquer que cette femme était belle : vous intéresse-t-elle moins, maintenant que vous le savez ? Ce fut pour moi l. a. même selected. J’étais cependant toujours sans manteau : l. a. belle femme et les soins que je pris de los angeles rappeler à elle-même m’occupèrent tellement que je ne pris pas garde à moi jusqu’au second où elle ouvrit les yeux. Je gagerais qu’elle n’a presque rien vu, tant elle les referma vite. Son difficulty et le cri dont elle l’accompagna me surprirent, et ce fut alors seulement que je m’aperçus que j’étais sans vêtements. Je vous raconte cette histoire avec toutes ses circonstances, sans y rien ajouter. “Repose-toi dans ce lieu, lui dis-je, et réchauffe-toi aux rayons du soleil : je vais m’éloigner un immediate pour chercher mon manteau, automobile je veux ; oui je veux voir tes yeux et savoir de ta bouche, à quoi je puis t’être utile”. Je partis : en moins de dix mins, je fus habillé. Je revins : pendant ce temps, elle avait ôté sa gown pour l’étendre et l. a. sécher au soleil. Elle était sur le aspect de se défaire du reste de ses vêtements, derrière un buisson : un autre buisson l’empêcha de m’apercevoir, quoiqu’elle regardât sans cesse, avec timidité, autour d’elle. Je m’arrêtai et… l. a.… considérai. Je ne vous dirai rien de plus, sinon que, sur cent jeunes gens, j’aurais conseillé à quatre-vingt-dix-neuf plus un de tourner los angeles tête d’un autre côté, ou plutôt de s’en aller ; mais un homme de cinquante ans qui, depuis plus de vingt, vit de légumes, de salade et d’eau, peut regarder en face une belle statue, soit qu’elle sorte des mains d’un Phidias ou de celles de los angeles nature. Enfin l. a. gown fut sèche ; elle s’en enveloppa, s’assit au soleil, déjà sur son déclin, et parut regarder où j’étais. Je me montrai : elle rougit, baissa les yeux, eut l’air embarrassée. “ Belle étrangère, lui dis-je, je viens savoir en quoi je puis encore te servir ”. Son visage devint un peu plus calme ; mais sa rougeur augmenta. Elle garda le silence pendant quelques instants. “ Voudrais-tu, dit-elle enfin, me faire le plaisir de t’informer du type d’une vieille femme qui était avec moi dans l. a. barque ? Elle a été ma nourrice : j’espère qu’elle est sauvée ”. Je courus au rivage. L’équipage était sauvé ; mais personne ne positioned me donner de nouvelles de l. a. nourrice. los angeles belle dame pleura, courut elle-même au rivage ; pria les rameurs de chercher sa nourrice, promit une récompense et pleurerait peut-être encore si une cassette qui était sur le sable, à quelques pas d’elle, n’eût donné à son recognition une tout autre course.

Rated 4.70 of 5 – based on 23 votes